Quand les vieux démons resurgissent

Je me réveille ce matin avec le sentiment d’avoir passé les 2 dernières semaines dans un sommeil profond, comateux. Je me voyais agir, parler, manger mais je ne me reconnaissais pas. Je m’enfermais peu à peu dans ce cercle vicieux d’actions/réactions, d’excuses à tout va pour justifier mon manque de discipline personnelle, mes réactions disproportionnées etc. En somme, j’ai vu mon ancien « moi » resurgir, prendre le dessus, contrôler mes actions sans que je sache comment l’arrêter.

Tout a commencé par l’idée de mon voyage à Shanghai. Sur le papier, c’était un voyage super excitant, enthousiasmant, plein d’opportunités à explorer mais pour une raison que j’ignore encore à ce jour, il a fait naître en moi un sentiment d’inconfort, une non-envie, une peur déraisonnée.

Comment cela s’est-il manifesté ?

D’abord par des visions de l’avion qui crashait, puis par un sentiment immense de culpabilité à l’idée de laisser mon mari et mon fils seuls pendant 4 jours malgré l’assurance de l’amour de ma vie que c’était OK et qu’il allait gérer. Bref une peur déraisonnée, paralysante qui peu à peu a « appelé » mon inconscient à prendre le relai, à devenir le maître et non plus le serviteur. Et qu’a-t-il fait ? Il s’est rappelé les expériences passées similaires et m’a fait basculé en pilotage automatique, « son mode de défense préféré », ce qui implique que j’ai commencé à agir comme la Nelly d’avant 2014, la Nelly d’avant la découverte du pouvoir du mental qui se traînait 20 kg de plus en réaction à ses émotions et à son stress.

J’ai commencé à traîner des pieds pour aller au sport, à ne plus faire diligemment mes séances de méditation, car évidemment cela allait me forcer à être en pleine conscience et mon subconscient ne voulait sûrement pas cela. J’ai aussi commencé à me trouver de plus en plus d’excuses pour manger n’importe quoi, à n’importe quel moment, à être de mauvaise foi/mauvaise humeur/triste, etc

Je me voyais faire toutes ces choses sans pouvoir réagir, sans pouvoir sortir de cette impasse. A cela, comme un « malheur » ne vient jamais seul, s’est ajoutée la bronchite de mon fils de 21 mois, des urgences au boulot, et comme le terreau fertile de la culpabilité était déjà bien semé, je me suis enfoncée de plus belle dans les méandres de la tristesse, de la culpabilité, de la mauvaise estime de moi face à des situations que j’aurais dû maîtriser. Je vous l’ai dit, c’était une peur déraisonnée car en effet comment maîtriser le flot de la vie et des soucis quotidiens 🙂 ? Et cette spirale a continué jusqu’à ce que je tombe malade moi-même au paroxysme de cette hystérie mentale !

Et là à commencer le déclic tant attendu car j’ai commencé à en avoir marre de me sentir comme cela, en observatrice passive de ma vie et pas actrice, à passer mon temps à essayer de trouver un confort illusoire dans le futur au lieu d’agir au présent: par exemple « demain je mange mieux et je fais mon cours de Body Pump » mais en fait « pourquoi ne pas prendre les haltères à côté du canapé et faire ce sport tout de suite ? », « pourquoi ne pas manger ces courgettes au dîner plutôt que ces gâteaux industriels ? »

Je me réveille donc ce matin comme d’un mauvais rêve, en pleine conscience.

Comment je le sais ?

Tout d’abord j’écris cet article qui me permet d’analyser ce qui s’est passé et de vous rassurer sur le fait que c’est normal que le chemin de la maîtrise de vous/ de vos émotions/ de votre mental (pour maigrir ou pour tout autre objectif) soit long et parsemé d’embûches mais ce qui compte ce sont les réveils car chaque intermède de sommeil actif/réveil de ce type vous aura forcément fait grandir, appris le plus sur vous.

Je sais exactement comment a commencé ce cercle vicieux et je serai plus attentive dorénavant à la mise en place de ce « pattern ». Je saurai aussi comment casser cette spirale anxieuse avant qu’elle ne me bouffe littéralement, tout simplement en refocalisant mon énergie et mon attention sur la seule réalité immuable, celle du temps présent, de la pleine conscience.

Vous aussi, soyez attentifs à ces situations qui agissent comme des déclencheurs de ce type de cercle vicieux où vos peurs font surface et vous empêchent d’avancer vers vos objectifs.

Par Nelly C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *