maigrir sans stress

Bonjour, Moi c’est Sonia. Je suis la sœur de Nelly et nous avons décidé de lancer ce blog à partir de notre passion commune pour l’alimentation saine.

J’ai toujours été mince mais pas forcément en bonne santé (pas du tout d’ailleurs). Depuis toute petite j’ai toujours été très malade (asthme, déficit en calcium, etc.). Jusque là tout était plus ou moins sous contrôle vu que je vivais en famille. Les choses se sont dégradées lorsque j’ai quitté le domicile familial et que je suis arrivée en Belgique pour mes Etudes. Je n’avais plus du tout d’asthme mais j’ai commencé à développer de la sinusite (enrhumée 7j/7 pratiquement). En plus de cela, j’étais souvent fatiguée, une tension très souvent à 9 (et ici je parle de la pression artérielle systolique) mais jusque là je ne m’en faisais pas trop. J’avais même commencé à m’accommoder à ces petits inconforts du quotidien pensant que c’était mon « sort »: j’étais maladive de naissance, telle était l’explication.  À ce moment là j’avais déjà commencé à m’intéresser un petit peu à tout ce qui concerne la nutrition mais je n’étais pas encore vraiment sur le droit chemin à ce niveau là. De plus je n’avais pas spécialement un gros appétit ce qui n’arrangeait pas les choses.

Le gros déclic a eu lieu lorsque à la suite d’examens sanguins préalables à une prescription médicale pour mon acné persistante (ah oui, une autre gène du quotidien qui me pourrissait la vie) mon médecin traitant a carrément refusé de me prescrire le traitement en me disant et je la cite : « vos résultats sont catastrophiques, il doit forcément y avoir une erreur car si ces résultats étaient véridiques vous seriez couchée dans un lit d’hôpital à l’heure actuelle ».

J’ai dû refaire mes examens sur ordre de mon médecin qui voulait s’assurer qu’il n’y avait eu aucune erreur et le fait est que les premiers résultats étaient bien réels. Du coup je n’ai pas eu mon traitement directement et j’ai dû d’abord faire une cure de fer car je souffrais entre autres d’une anémie ferriprive (entre autres).

A ce moment là, j’ai commencé à faire de sérieuses recherches sur l’alimentation (car en plus de tout cela, je déteste les médicaments et les hôpitaux) et à force de persévérance j’ai découvert oh combien ce que je croyais être une alimentation saine était en fait une totale illusion.

En effet, à partir d’avril 2013, je continue mes recherches sur l’alimentation saine, recherches encore plus poussées au travers de lectures, de séminaires, etc. J’entends des mots et des discours que je n’avais jamais entendus auparavant et tout ceci change radicalement la donne.

Aujourd’hui le verdict est sans appel :

Plus de sinusite: je suis encore enrhumée quelques fois comme tout le monde mais rien à voir avec ce que c’était autrefois. Pour la petite histoire j’avais aussi consulté un autre médecin pour ce problème et il m’avait dit que j’étais allergique aux acariens et que mon rhume ne finirait jamais, qu’il fallait juste prendre des précautions, entre autres acheter un matelas anti-acariens. Inutile de vous dire que je n’ai jamais acheté de matelas anti-acariens ni toute la longue liste de médicaments qu’il m’avait prescrit avec.

Plus d’acné: mon problème d’acné s’est résolu tout seul et pourtant j’avais fini par recevoir le traitement de mon médecin (la meilleure dans son domaine) et laissez moi vous dire que tout c’était plus ou moins bien déroulé (j’étais tellement contente du résultat que je faisais fi de l’extrême sécheresse de mes lèvres pendant le traitement) mais 3 mois post-traitement, mon acné est revenue de plus belle, peau encore plus grasse qu’à l’accoutumée.

Beaucoup plus d’énergie et donc moins de fatigue

Un meilleur transit intestinal

Des cheveux plus épais, plus brillants et moins cassants

Aujourd’hui l’alimentation saine, le fonctionnement du corps humain, etc. sont devenus de véritables passions pour moi et je me réjouis toujours d’apprendre des choses nouvelles. Les médicaments ne sont pas forcément la solution à tout et dans certains cas peuvent même nous intoxiquer plus qu’autre chose (abus).

Je collabore avec ma sœur sur ce blog en espérant apporter une aide aux personnes encore dans l’ombre et leur montrer que certains états du quotidien qu’on croit irréversibles ne sont en fait que le fruit d’une mauvaise alimentation ou d’une alimentation pas assez optimisée.

Bien s’alimenter aujourd’hui c’est préserver son capital vieillesse de demain: vivons mais surtout vivons bien!