Pourquoi j’ai arrêté de manger les céréales au petit déjeuner

Ça peut paraître fou pour certains mais voilà déjà presque 3 ans que je ne consomme plus de céréales au petit déjeuner, ni à aucun autre moment de la journée d’ailleurs.

Pourquoi ?

Vous aussi avez été sûrement pris au piège du slogan qui veut que les céréales (corn flakes et autres) soient une source d’énergie pour bien commencer sa journée ? Si c’est le cas, je vous arrête tout de suite : le sucre et plus précisément l’excès de sucre qu’elles contiennent n’a pour effet que d’augmenter notre taux de sucre dans le sang (rien de bien énergisant n’est-ce pas ?), et de ce fait de favoriser la sécrétion d’insuline dans notre organisme.

En effet, j’ai commencé à me poser réellement des questions sur le sujet lorsque je me suis rendu compte qu’à chaque fois que je prenais des céréales au petit déjeuner, j’avais une envie folle de sucre durant toute la journée (et ici je ne parle pas de fruits 🙂 ). Et en menant ma petite enquête, voici ce que j’ai découvert :

Avec un index glycémique de 85 (absorption intestinale de 85% du glucose ingéré), les céréales sont classées parmi les aliments les plus riches en glucides et donc élévateurs du taux d’insuline, le sucre étant l’aliment numéro 1 avec un IG = 100 (absorption de 100% du glucose ingéré).

Lorsque la concentration de sucre dans le sang est trop importante, le pancréas va libérer une hormone appelée insuline et celle ci va stimuler le foie et les muscles à capter le sucre et à le mettre en réserve, d’où une propension à stocker de la graisse plus importante.

D’autre part lorsque la production d’insuline est très élevée, cela a pour conséquence de faire chuter très vite la glycémie et c’est cette chute de glycémie qui va entraîner une envie encore plus importante de sucre durant la journée (en effet en stockant le glucose sous forme de graisse corporelle, l’insuline va donc priver le sang de son glucose) ; on assiste donc là à un cercle vicieux et sans fin (consommation élevée de sucre => production importante d’insuline => chute rapide du taux de glycémie => envie de sucre encore plus importante).

Mon expérience personnelle est que chaque fois que j’arrêtais de manger des céréales, disons sur deux semaines entières, je me sentais plus légère, plus à l’aise dans mes jeans,bref je perdais facilement un à deux kilos (même si je n’avais pas spécialement besoin d’en perdre), mais dès que je recommençais à en manger, c’était l’effet inverse qui se produisait et c’est ainsi que du jour au lendemain j’ai décidé de tout arrêter car j’ai compris que plus qu’une question de poids, c’était avant tout une question de santé général et de qualité des nutriments que j’apportais à mon organisme.

Et donc pour toutes ces raisons, il apparaît clairement que les céréales ne constituent pas le petit déjeuner « régime » idéal si votre but bien entendu est de perdre du poids  et de garder la ligne 🙂

Par Sonia C.

Une suggestion “Pourquoi j’ai arrêté de manger les céréales au petit déjeuner

  1. carole

    good article.
    I used to eat all the cereals and thought they were « healthy » but my trainer showed me how they were just full of sugar and unhealthy with all the dried, processed fruits ,nuts in it
    I now eat eggs whites with mushrooms, bell peppers, spinach and onions some mornings or a very selective protein shake (minimum 30 gm of protein, less than 200 calories and less than 5 gm of carbs).
    my breakfast threat is oatmeal with dates, cranberries,almonds…yummmm. not everyday but on the day I eat it, it is so good and les additions sont fraiches.

    desolee je vais de francais a l’englais but you all hopefully got the point

    Repondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *