Comment garder sa motivation même quand la balance nous déçoit?

Cela fait déjà 1 semaine que vous avez commencé ce nouveau régime, pleine d’espoir dans les futurs résultats et approche l’heure de vous peser, de mesurer enfin les fruits de votre dur labeur.

Vous montez sur la balance pleine d’appréhensions, renforcées par la mémoire de vos échecs passés et pleine de doutes : Avez-vous vraiment suivi le régime à la lettre ? Est ce qu’il va marcher pour vous ? ….

Vous montez sur la balance et là choc ultime « vous n’avez perdu que 350 g » pourtant l’auteur de ce régime proclame que l’on perd entre 1 kg et 3 kg par semaine avec cette méthode ; d’ailleurs votre copine Céline en a perdu 2 kg pendant sa première semaine  et non seulement elle a moins de poids à perdre que vous mais pour combler le tout, elle vous a avoué avoir triché un soir en mangeant une part de tiramisu…..La vie est injuste

C’est donc le désespoir, encore un échec (de votre point de vue), ce régime ne marche décidément pas sur vous d’ailleurs aucun régime ne marche sur vous, vous ne maigrirez jamais ….etc

Pouvez-vous voir où ce système de pensée va vous conduire ? En effet, au lieu de savourer les grammes déjà perdus et de vous féliciter du résultat, vous vous engouffrer dans un abîme de négativité qui ne peut que vous desservir.

A votre avis, qu’allez-vous faire ensuite ? Surement abandonner ce régime et revenir à vos errances passées qui ne vous faisaient pourtant pas perdre 1g voire même vous en faisaient prendre quelque uns

Si j’ai appris quelque chose pendant mon expérience c’est :

Arrêter de me mettre des objectifs que je ne maîtrise pas à court terme et me focaliser sur ceux sur lesquels j’ai le contrôle

En effet, le poids sur la balance dépend de tellement de facteurs (quantité d’eau bue, de sel ingéré, de muscles pris, ….) que se fixer un objectif de perte en g à court terme résulte le plus souvent, inéluctablement en déception puis plus grave à l’abandon du régime.

Je me fixe plutôt des objectifs du type « je veux pendant la semaine qui commence arriver à faire 0 écart », « Je veux faire au moins 30 min de sport un jour sur deux pendant cette semaine », …

Je maîtrise et j’ai le contrôle sur ces objectifs là et quand je me pèse, je ne suis jamais déçue car j’y vais avec toute la joie et le bonheur que m’ont procuré la satisfaction de l’atteinte de mes objectifs et c’est toujours une célébration mon nouveau poids sur la balance.

Arrêter de me comparer aux autres en particulier à leurs résultats

En effet, 2 personnes de même corpulence suivant exactement le même régime et entraînement sportif auront des résultats différents car une fois de plus des facteurs exogènes interviennent tels que la génétique, le métabolisme, ….. et donc il est aberrant et aliénant d’essayer de se mesurer aux résultats de sa copine « qui a pourtant fait moins d’efforts que vous » 🙂

Soyez au contraire contente de son succès, échangez avec elle pour savoir si elle a fait des choses que vous n’avez pas faites (car le diable se cache souvent dans les détails)

Le fait que vous ne voyiez pas tout de suite des résultats spectaculaires (sur la balance) ne signifie aucunement que vous n’êtes pas entrain de faire des progrès énormes.

Le secret réside dans le fait de garder votre consistance, votre esprit positif et d’apprendre à savourer votre processus d’amaigrissement, votre transformation physique pas à pas et pas seulement « le résultat final »

Traduction de la pensée de l’image: « les bonnes choses arrivent le long du chemin, ne t’arrêtes juste pas de marcher »

Par Nelly C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *